Le bilan de santé conseillé par Cap Retraite après 60 ans

Les bilans de santé permettent de révéler certains troubles pour mieux les combattre. Ils sont pratiqués à titre préventif sur des personnes en bonne santé. Ils permettent également de faire le point sur la santé de la personne et de mettre en place un traitement en cas de maladie grave détectée.

Le poids, la tension, la vue, l’audition et les réflexes sont des points clés à surveiller avec son médecin généraliste. Un calendrier vaccinal à jour est également de mise.

Certains troubles graves peuvent être ainsi détectés lors du bilan dont des problèmes d’ostéoporose ou de thyroïde. D’autres informations sont disponibles sur la page Facebook de Cap Retraite.

Les dépistages importants selon Cap Retraite

Des examens sont prescrits aux seniors selon l’âge, le sexe, les antécédents de santé et le mode de vie de chacun. Ils sont encore plus nécessaires lorsque la personne consomme du tabac, est en manque d’activité physique ou en surpoids. Le bilan de santé est rapide et peut se faire à tout âge.

L’un des plus importants pour Cap Retraite est la mammographie, c’est un examen qui sert à dépister les lésions minuscules, ce qui permet d’augmenter les chances de guérison d’un cancer des seins lorsqu’il est rapidement détecté. Le traitement sera alors moins agressif pour la patiente et permet dans des cas fréquents de sauver le sein. L’examen peut se faire tous les deux ans.

La mesure de l’acuité visuelle permet de préserver la vue et d’adapter une correction visuelle lorsque certaines pathologies sont très rapidement révélées (glaucome, DMLA, cataracte, etc.). L’ophtalmologue peut avoir recours à une opération, à des traitements médicamenteux ou à l’utilisation de laser. L’analyse peut se faire une fois par an à partir de 60 ans.

Cap Retraite (accédez à son site) souligne que le contrôle de l’audition permet de compenser une perte auditive avant qu’elle ait des répercutions sur la vie sociale des patients. Les patients atteints ont des difficultés à suivre une conversation de groupe, ont tendance à élever la voix, à faire augmenter le volume de la télé, etc. Il se fait tous les 2 ans et une fois par an après 70 ans.

Les tests neurocognitifs servent à repérer des maladies neuro-dégénératives (Alzheimer, Parkinson, etc.). Un dépistage précoce permet d’appliquer des traitements efficaces et de préserver l’autonomie du patient. L’examen se fait lorsque la famille remarque des difficultés d’orientation, de mémorisation ou un trouble de la personnalité chez le patient.

L’enquête alimentaire permet d’éviter les risques de diabète, de maladies cardio-vasculaires, de fatigue, d’ostéoporose, de dénutrition, de fonte musculaire, etc. Il faut veiller à ne pas descendre en dessous des 1 500 kcal/jour. Le médecin étudie les habitudes alimentaire du patient et calcule son IMC, qui doit être de 23 à 27 chez les seniors. L’examen se fait lors d’une variation rapide de poids.

D’autres tests peuvent se faire à domicile. Ils sont simples et constituent de bons moyens pratiques pour surveiller sa santé soi-même.

Le lecteur de la glycémie évalue le taux de sucre dans le sang, la mesure du taux de cholestérol permet de donner l’alerte quand elle indique plus de 2 g/l, le débitmètre de pointe permet aux asthmatiques de suivre l’évolution de leur capacité respiratoire, l’auto-tensiomètre évalue la pression artérielle. Ce sont des examens qui peuvent se faire à la maison à condition d’avoir le matériel nécessaire, généralement disponible en pharmacie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *