Les géants de l’internet luttent contre le terrorisme

L’intelligence artificielle ou IA est décrite comme l’ensemble de procédés mis en œuvre pour la création de machines capables d’imiter l’intelligence de l’homme et bien plus encore :l’apprentissage perceptuel, l’organisation de la mémoire et le raisonnement critique.

Elle fait appel à la neurobiologie computationnelle, à la logique mathématique et à l’informatique en recherchant des méthodes de résolution de problème à forte complexité logique ou algorithmique.

Facebook lutte contre le terrorisme

Les réseaux sociaux permettent le recrutement, la campagne et la radicalisation de personnes vulnérables à grande échelle. Ces types de contenu sont beaucoup plus répandus sur les réseaux sociaux que sur n’importe quel autre média social.

Le géant des réseaux sociaux veut donc supprimer toute trace de violence sur internet en commençant par Daech et Al-Qaida. Il va développer pour cela un outil utilisant l’IA afin d’identifier des individus aux comportements inhabituels avec l’aide de « la correspondance d’image » et de « la compréhension du langage ».

Les géants de l’internet sont le plus souvent accusés de ne pas participer à la lutte contre le cyber-djihadisme. La fin des publications à usage terroriste est prise au sérieux par Mark Zuckerberg qui ne néglige aucun moyen pour arriver à ses fins : renforcer ses systèmes de défense pour protéger ses utilisateurs.

Il met en place une IA capable de détecter automatiquement toutes les vidéos susceptibles d’être supprimées. Le gros problème reste l’identification des photos, des vidéos et des textes, mais grâce à l’IA, le plus grand réseau social veut réussir à identifier les contenus à propagande terroriste ou violent avant leur visionnage par la communauté.

Toutes les publications vont donc recevoir l’approbation de Facebook avant d’être publiées. L’IA va comparer les contenus déjà supprimés pour interdire une nouvelle mise en ligne et va aussi recenser le langage terroriste (les textes qui appellent à des attaques).

Google lutte contre le terrorisme

Google s’y met aussi. Le géant des moteurs de recherche utilise l’IA pour lutter contre le cyber-terrorisme. Cette technique va permettre de ne plus mettre en avant les vidéos et les discours à caractère violent. Les vidéos vont même être impossibles à commenter.

D’autres géants de publication de vidéos ne vont mettre uniquement en avant que des vidéos contenant des messages positifs (vidéos de lutte contre le terrorisme et l’enrôlement d’autres personnes sensibles). Ils veulent empêcher le Daech et Al-Qaida de communiquer avec l’extérieur ou de faire passer un message.

Toutes les vidéos positives sont ainsi visionnées lorsqu’une personne recherche des contenus à caractère terroriste. Google, armé de ses robots va se charger d’identifier puis de supprimer les contenus haineux sur toutes les plateformes sociales en s’appuyant sur des utilisateurs membres du programme TrustedFlagger (ils dénoncent les propos malveillants et Google se charge de les supprimer).

La censure des contenus dangereux devient la priorité de Facebook, Google, Youtube, etc. Tous les médias sociaux sont en alerte afin d’éradiquer avec l’aide de l’IAce fléau qui provoquedes désastres partout dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *