Le travail d’un bon rédacteur web

Lorsqu’une page internet est bien référencée, ce n’est pas parce qu’elle est seulement riche en contenu, mais aussi parce qu’elle a des structures bien organisées, des mots-clés bien pris en compte, des titres bien pensés et des textes de qualité. Il est important de connaître ces 4 facteurs pour pouvoir figurer parmi les premières listes de résultats des moteurs de recherche. Voici les moyens pour bien référencer son site internet.

Tout ce qu’il faut savoir du contenu d’un bon texte SEO

Il est important de connaître les éléments permettant de bien structurer le contenu d’un texte SEO et leur fonctionnement. C’est principalement à ce niveau qu’un rédacteur web peut fournir un texte bien rédigé suivant les normes des moteurs de recherche.

La balise title est généralement le titre de la page internet. C’est également la première information que les robots vont retenir. Le contenu des pages web doit être en rapport avec ce qui est écrit sur le titre.

La balise méta-description représente notamment le texte visible dans les résultats, c’est-à-dire les textes en dessous du titre. Cet élément est la seconde information retenue par Google ou autres moteurs de recherche. Elle doit être ainsi typique du contenu du site internet.

Les balises <H> symbolisent les titres et les sous-titres présents dans le texte. La balise <H1> est très importante puisqu’elle mentionne en général le titre d’un article ou d’une rubrique, tandis que les balises <H2> font mention de sous-titres.

Les robots qui crawlent se réfèrent grâce aux balises <H> et ils repèrent parfois une mise en forme officielle combinée avec les balises HTML, sous-lignage, couleurs, gras, etc.

A lire aussi : La rédaction web offshore à Madagascar

Conseil de la rédac

Il ne faut jamais sous-estimer la rédaction d’un texte puisque présenté ci-dessus, le travail paraît simple et facile, mais ce n’est pas le cas.

Il se peut toutefois que les plug-ins SEO présents sur quelques gestionnaires de contenu soient efficaces, alors il est conseillé d’en utiliser en cas de besoin.

En quelques mots, parler de référencement naturel revient à bien baliser tout le contenu du texte. Un bon rédacteur web doit ainsi connaître l’utilité et l’importance de ces balises visibles dans un code source pour la création des titres et des sous-titres qui soient pertinents pour les robots des moteurs de recherche et pour les internautes.

La mise en évidence des mots-clés

Tous les mots-clés jouent un rôle prépondérant dans la bonne stratégie de netlinking et la visibilité d’un site internet dans un référencement et une rédaction web. Il est important de respecter quelques règles pour bien les optimiser.

Bien choisir les mots-clés

Il est primordial de trouver les mots-clés qui peuvent répondre aux recherches des cybernautes et les expressions reflétant le contenu des articles. Il est donc essentiel de faire le bon choix, d’ailleurs il existe des logiciels de netlinking SEO pour aider les blogueurs à les trouver (Market Samuraï, Google Adwords, etc.).

Prendre en compte la fréquence d’utilisation

Les avis sont souvent partagés concernant le positionnement. Certains experts en la matière pensent qu’utiliser fréquemment les mots-clés permet d’améliorer la visibilité et la place du site internet, tandis que d’autres pensent que cela est totalement contre-productive.

Tout ce que l’on peut retenir c’est de les utiliser à des proportions acceptables, c’est-à-dire ni plus ni moins.

Employer les hyperliens

Il est important de mettre en relief les mots-clés permettant d’avoir accès à une page internet, soit externe ou interne.

Bien choisir le caractère

On peut écrire les mots-clés en italique ou en gras selon la demande pour montrer leur importance et leur valeur aux internautes.

Le soulignage ou la couleur

Il est également envisageable de mettre en couleur ou de souligner certains termes principaux de l’article pour plus de visibilité.

Il faut prendre en compte que les mots-clés contribuent de manière significative au développement du trafic d’un site internet. La sélection doit ainsi répondre à des critères rigoureux.

La rédaction d’un titre pertinent

Comment rédiger un titre parfaitement approprié à une thématique ? C’est une des questions les plus fréquentes en référencement, puisque le titre d’un texte peut entraîner un flop ou créer un buzz sur le net, quelle que soit la valeur de son contenu.

On ne peut pas savoir si un titre va susciter ou non l’intérêt de plusieurs cybernautes. Le plus important est de tenir compte de nombreux facteurs tels que le SEO ou le marketing pour écrire un titre pertinent.

Éditorial et titres

Un titre bien rédigé indique clairement aux moteurs de recherche ce dont le texte parle en ce qui concerne le référencement. Le titre doit contenir ainsi des mots correspondant à la sémantique de l’article, ainsi qu’à certaines lignes éditoriales de la page web.

Rester dans la sémantique de l’article est très important quant à la rédaction du titre. En revanche, il convient de bien choisir les mots-clés à introduire dans le titre pour générer encore plus de trafic.

L’attractivité d’un bon titre

Il faut toujours penser à capter l’attention des internautes une fois que le titre est bien optimisé pour le référencement. Un titre doit être simple à comprendre, accrocheur et suggérer au moins quelques éléments de réponse contenus dans l’article. Cela incite en effet le lecteur à parcourir le texte du début jusqu’à la fin.

Il ne doit pas en outre être trop long, il ne faut pas oublier de prendre en compte que le titre s’affiche dans les résultats de recherche. Une partie du titre peut être retranchée s’il s’avère être long, cela influence les internautes concernant le taux de clic.

En ce qui concerne le potentiel viral

Les réseaux sociaux font actuellement partie du trafic des sites web, même si les utilisateurs de ces plateformes sont des publics particuliers. La simplicité dans les statuts, les échanges et les commentaires est plutôt recherchée.

Les onomatopées et l’argot doivent être au rendez-vous lorsqu’il s’agit d’écrire un bon titre. Il est donc important de l’éditer avec une petite touche de vulgarisation que le sujet soit cool ou sérieux.

Il est conseillé de rester dans l’originalité, tout en adoptant des termes clairs. Chaque titre de l’article doit évoquer une certaine différence éditoriale en restant SEO Friendly.

Attention ! À noter qu’un titre pertinent pour un article n’est pas certainement pertinent lorsqu’il s’agit des réseaux sociaux puisque les cibles ne sont pas les mêmes. Le titre d’un article de blog doit normalement être édité dans le but purement SEO, mais cela ne doit pas empêcher un rédacteur de proposer d’autres titres différents pour un même texte.

La longueur de l’article, un véritable souci pour les blogueurs

Une récente étude montre que les moteurs de recherche privilégient les sites internet qui proposent des contenus textuels longs.

Étude sur l’influence des textes

Des professionnels dans le monde du référencement SEO ont démontré que plus de 250 000 sites web ont été triés et que seulement moins de 12 000 d’entre eux ont passé le crible. Les experts ont constaté en effet que les moteurs de recherche prennent en compte le nombre de mots dans leurs pages.

Cette expérimentation révèle que les pages web qui contiennent entre 350 et 500 mots sont principalement mieux classées par rapport aux autres dans les résultats. Il est à souligner que la longueur de l’article n’est pas le seul facteur essentiel pour un référencement naturel.

La qualité, élément à privilégier

Plus un article est long, plus il doit être riche en information ! Il est fort possible que le géant de Silicon Valley, Google, se base sur ce fondement pour positionner un site internet dans la meilleure position.

Il est cependant déconseillé de rallonger les textes avec des phrases vides et sans intérêt puisque les robots surveillent notamment le comportement de chaque lecteur. Google peut le classer comme étant mauvais si plusieurs cybernautes se déconnectent rapidement en présence d’un texte long.

À prendre en compte que la longueur des textes n’est pas un facteur qui influence la position d’un site s’il est mal écrit et si le contenu n’apporte aucun avantage au lecteur. Pour une bonne optimisation, le site doit proposer de nombreux contenus en prenant en compte tous les critères qualificatifs et indissociables les uns des autres.

Ce qu’il ne faut pas sous-estimer

La longueur des textes compte dans le positionnement des sites web, mais seulement si le contenu est d’une grande qualité, c’est-à-dire que les aspects éditoriaux et rédactionnels comme la grammaire et l’orthographe doivent être soignés.

Les informations intégrées dans l’article doivent également faire l’objet d’une documentation fiable, pertinente et vérifiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *