Quel diplôme faut-il pour travailler dans le diagnostic immobilier ?

La profession de diagnostiqueur immobilier est régie par l’article L271-6 du Code de la Construction et de l’Habitation. Son accès nécessite des compétences techniques dans le domaine du bâtiment et une certification par un organisme accrédité COFRAC. Voici les informations nécessaires pour devenir un diagnostiqueur immobilier reconnu par les autorités qui encadrent le domaine.

Les formations obligatoires pour être diagnostiqueur immobilier

Le diagnostic immobilier est un métier technique et délicat qui requiert des formations spécifiques. Les conditions d’accès se sont corsées depuis l’entrée en vigueur de la réglementation thermique RT 2012. Désormais, le candidat doit avoir un niveau bac+2 minimum dans le domaine de la technique du bâtiment ou un titre professionnel de niveau III dans ledit domaine pour réaliser un diagnostic de performance énergétique. Il en est de même pour le diagnostic amiante depuis 2017.

Pour devenir diagnostiqueur, on peut faire une formation universitaire, professionnelle, par alternance, en entreprise ou par le réseau du GRETA. La formation consiste à acquérir des compétences techniques et pratiques. A l’instar de tout métier, le candidat doit effectuer des recherches complémentaires pour améliorer ses connaissances, afin de gagner davantage de crédit auprès des clients.

Avant le compromis de vente, le diagnostiqueur doit réaliser un Dossier de Diagnostic Technique (DDT) qui nécessite des certifications particulières. Les pré-requis ne suffisent pas pour satisfaire cette mission, il faut rechercher une accréditation auprès d’organismes d’évaluation de la conformité. Les diagnostics DPE, de mise en copropriété, Plomb, Amiante, Termite d’installation de Gaz et d’Electricité par exemple nécessitent des certificats de conformité spécifiques.

Les certifications sont délivrées par le Cofrac pour une durée de validité de 5 ans. Elles sont consécutives à un ensemble d’examens théoriques et pratiques qui permettent de vérifier que la personne certifiée est au diapason des réglementations, de la législation, de l’évolution technique de la profession et qu’elle exerce réellement le métier de diagnostiqueur immobilier.

Le Cofrac surveille au moins une opération du diagnostiqueur certifié. Il peut s’agir d’une vérification du travail effectué ou d’un contrôle de ses rapports. L’idée est de s’assurer que l’agent respecte l’éthique du métier et les normes en vigueur.

Où trouver un centre de formation dans le diagnostic immobilier à Besançon ?

Besançon se trouve dans le Doubs, un des départements les plus froids du pays. Le diagnostic des performances énergétiques, notamment le contrôle du système de production d’eau chaude sanitaire s’impose donc pour assurer le confort des populations. Les activités relatives à la transmission immobilière se développent, ainsi que les centres spécialisés dans la formation des diagnostiqueurs immobiliers. Des organismes privés et publics se mêlent à cette affaire.

Le candidat au métier de diagnostiqueur peut se former à l’université de Franche-Comté, un établissement pluridisciplinaire qui propose les niveaux de diplômes du système éducatif européen. Il peut également s’orienter vers les cabinets certifiés tels que Greta qui forme aux travaux d’amélioration énergétique des bâtiments. On peut visiter le site des diagnostiqueurs immobiliers à Besançon pour avoir des informations complémentaires à propos des cabinets de formation de ces agents dans ladite ville.

La ville compte également des écoles de formation professionnelle agréées pour former des diagnostiqueurs immobiliers.

Il est recommandé au candidat de s’assurer que l’établissement dans lequel il s’inscrit pour suivre la formation est reconnu par les autorités qui encadrent le métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *