L’injection plastique ? La solution à tous vos problèmes de résistance mécanique !

L’injection thermoplastique a besoin d’une prise en charge très particulière pour que la production des pièces soit optimisée. L’étude de la matière, sa caractéristique et la pression qu’elle doit subir font l’objet d’une analyse pour pouvoir répondre à vos problèmes de résistance mécanique. Point sur cette méthode de prototypage utilisé tant dans le domaine de la construction automobile que sanitaire.

Développement des moules et ingénierie

La réalisation d’un moule d’injection plastique est une mission importante assurée par des experts en la matière. Ces professionnels garantissent l’intégration de tous les éléments essentiels comme la forme, la taille et autres détails, et cela dès le commencement de la fabrication.

Le but est de proposer une solution efficace pour le bon déroulement et l’aboutissement du projet avec des matériaux faciles à utiliser et fiables. C’est de cette manière que la charte de qualité est respectée vis-à-vis de la réalisation finale, c’est-à-dire l’injection thermoplastique elle-même.

C’est à partir de cette étude en amont que les caractéristiques des pièces injectées, les options envisageables et la matière de base du moule sont nées. Les coûts nécessaires pour la réalisation de la mission sont tenus en compte durant cette première étape de production.

Phase de développement du moule

Elle consiste à la conception d’un moule prototype pour donner forme aux pièces à produire. Pour ce faire, cette réalisation nécessite une connaissance parfaite de la spécificité du plastique ainsi qu’une maîtrise inébranlable de la technique d’injection.

Il est de ce fait envisageable d’anticiper et de prévoir tous les problèmes lors du moulage. En présence de soucis, l’intégration d’une solution pour l’optimisation de la productivité doit être privilégiée. Le surdimensionnement des moules ayant un impact majeur sur le coût peut être évité.

Le choix et la recherche de matière idéale

Le choix de la résine est essentiel si le prototypage par injection plastique en fusion est utilisé dans certains secteurs précis (aéronautique, automobile et médecine). Chaque domaine utilise en effet une matière spécifique en fonction de conditions techniques exigées.

L’option concernant la matière à utiliser pour la fabrication nécessite des années d’expérience dans le domaine. Ce choix joue un rôle prépondérant puisque c’est la phase cruciale qui garantit la réussite ou l’échec du projet de production de pièce en série.

Si le client a déjà une idée sur la matière choisie, le professionnel ne fait que réaliser et proposer un échantillon. Dans le cas contraire, une analyse de chaque paramètre est nécessaire pour la définir efficacement : utilisation, longévité, résistance, etc.

Phase de production

La phase de production de pièces plastiques concerne l’injection des matières plastiques dans le moule prototype à la livraison de produits finis. Dans cette dernière étape de la conception, des améliorations/modifications sont apportées en fonction des contraintes rencontrées et selon la demande des clients.

En cas de besoin, le professionnel en prototypage peut mettre à la disposition des demandeurs des substituts aux plastiques. C’est également le cas s’ils recherchent des matières de qualité ou à bon marché.

Bref, la qualité des pièces obtenues après un moulage thermoplastique est sans condition, quelles que soient leurs envergures ainsi que la spécificité de leurs formes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *